Le salon du Grand Périgueux
Header

Auteurs invités

Liste des auteurs invités à Livre en Fête, classés par ordre alphabétique, et leur dernier livre.



FARRACHI Armand

6 Juin 2018 | Catégorie(s) : Auteurs invités

Le triomphe de la bêtise (Actes Sud, mai 2018) : Dans ce court essai frondeur, l’auteur retrouve le ton mordant du pamphlet pour s’intéresser à un sujet aussi redoutable qu’insondable : celui de la bêtise, dont le déploiement dans nos « sociétés de l’opinion » atteint désormais des sommets : ceux des appareils d’État, des instances éducatives et culturelles, des médias, etc.
Armand Farrachi vit à Varaignes, près de Nontron. Il s’est engagé pour la nature, contre la société industrielle, pour la protection de la faune sauvage.

 

 

 

Nos formidables abeilles (Éd. Empreintes 2017) (De 6 à 106 ans)
Auteur : Gérard Freyssenge, illustrateur : Fred Médrano
Passionné d’apiculture et d’écologie, Gérard Freyssenge transmet son savoir aux enfants à travers des albums ludiques et très documentés. Il vit tout près de Toulouse.
Fred Médrano est auteur et illustrateur. Ses trois thèmes de prédilection sont : la découverte de la nature, la vie des musiciens et la science-fiction. Son lieu de vie : la Haute Garonne.

FUENTES Marie

6 Juin 2018 | Catégorie(s) : Auteurs invités

L’autre rive (Presses du Midi, sept. 2017) : La vie réserve des surprises. Éloïse, femme posée, mariée, trois enfants, voit sa vie basculer. Un véritable tourbillon qui va changer la donne et lui faire prendre conscience de la réalité des choses. Une histoire qui met en scène des personnages attachants ou détestables à souhait et révèle les pouvoirs de l’amitié.
Marie Fuentes est enseignante. Elle habite en Dordogne.

GAUTRON Georges

6 Juin 2018 | Catégorie(s) : Auteurs invités

L’ombre de l’orchidée (Secrets de Pays, juin 2017) : Pierre, journaliste et romancier, est un ancien militant d’extrême gauche des années soixante-dix, revenu à Clermont-Ferrand après avoir mis de la distance avec son engagement parisien. À la suite d’une rencontre improbable, il croise à nouveau Carole, avec qui il renoue. Bonheur amoureux, bonheur de l’écriture, le bonheur s’installe… quand s’invite une orchidée malsaine – un cancer du poumon – et tout bascule.
Après avoir dirigé la politique d’éducation et de culture du Conseil Général de la Dordogne, Georges Gautron a été le représentant départemental des Restos du Cœur. C’est son quatrième roman.

GAY Marie-Claude

6 Juin 2018 | Catégorie(s) : Auteurs invités

Les folles années d’Ana (De Borée, sept. 2017) : Ushuaïa, décembre 1918. Isolée dans l’univers implacable de la Terre de Feu, Ana, adolescente, vit aux côtés de son père. Ayant hérité des dons en dessin de son arrière-grand-mère, elle se passionne pour la couture, crée et réalise des vêtements. Après bien des péripéties, la jeune fille arrive au Havre en juillet 1919 et rejoint la capitale. Par un curieux hasard, elle rencontre un grand couturier qui, étonné par son talent, lui offre un poste de modéliste. Le destin va trancher pour elle et des bas-fonds au monde du luxe, Ana, va s’accomplir.
Originaire du Périgord, Marie-Claude Gay vit à Brive.

GÉLIN Simone

6 Juin 2018 | Catégorie(s) : Auteurs invités

Sous les pavés, la jungle (Cairn, février 2018) : Dans la cour de promenade de la maison d’arrêt de Fresnes, deux vauriens nouent une amitié indéfectible. Une fois libéré, Milo s’efforce de suivre le droit chemin, guidé par le fil rouge du passé, Bordeaux, l’estuaire, les vignobles du Médoc, le bassin d’Arcachon, une villa engoncée dans l’hiver, au Cap-Ferret, en cherchant à faire la lumière sur l’histoire de ses grands-parents, deux soixante-huitards qui ont connu une passion explosive sur les barricades. Kevin, de son côté, n’a de cesse de vouloir grimper dans la hiérarchie de la voyoucratie, s’adonnant aux trafics sordides et au commerce d’êtres humains.
Enseignante retraitée, Simone Gélin est revenue dans sa région natale près d’Arcachon.

GENÈVE Max

6 Juin 2018 | Catégorie(s) : Auteurs invités

Autopsie d’un biographe (Le Verger, mai 2018) : Félicien Brauner, P.D.G. des éditions du même nom, engage Simon Rose pour assurer la protection de l’un de ses auteurs, Luc Bermance. Celui-ci en effet, vient de publier une monumentale biographie du très controversé poète allemand Peter Müller, disparu dans de mystérieuses circonstances. Or les meurtres se succèdent à un tel rythme autour de lui que le biographe peut craindre pour sa vie.
Max Genève vit aujourd’hui entre Paris et Biarritz et a des attaches familiales dans le Périgord vert.

 

 

Cornecul et le fantôme écossais (Secrets de Pays, mars 2018)) : C’est le récit picaresque d’un match d’anthologie entre la petite équipe de l’Excelsior Sporting Union et une équipe d’Écossais venue d’Écosse, des vrais « avec le kilt qu’on voit les genoux et la cornemuse », match disputé dans les années d’avant-guerre, au coeur d’un village gaulois situé en Terre d’Ovalie… bref, en Périgord ! Entre whisky, torgnoles, boudin à l’ail et haricots-couennes, grandit la légende de Cornecul et des héros du Pré-qui-Penche.
La vingtaine d’illustrations de Francis Pralong restitue la truculence du récit.
Écrivain et poète, Pierre Gonthier est né à Port-de-Couze. Ancien élève de l’École Normale de Périgueux il
fut enseignant, en particulier à Bergerac.
L’illustrateur Francis Pralong habite Mussidan en Dordogne.

GRANGIER Raphaël

6 Juin 2018 | Catégorie(s) : Auteurs invités

Ils vont tous mourir (Cairn, mai 2018) : Juillet 86, dans le nord du Périgord. Une saison particulièrement chaude. La famille Rougier a quitté Revel en Haute-Garonne pour se balader près du saut du Chalard et résider, le temps des vacances, au camping du Château Le Verdoyer. Ces congés d’été iraient pour le mieux si les enfants, adeptes de jeux près des bassins, ne disparaissaient pas tour à tour sans que nul ne s’en aperçoive. Guillaume Dubreuil, jeune commandant du COB de Nontron prend l’enquête à bras le corps, mais les investigations, ici, dans ces terres de taiseux et de chasseurs, n’ont rien à envier à celles qu’il menait en région parisienne.
Raphaël Grangier a grandi à Trélissac et habite toujours en Dordogne.

JAENADA Philippe

6 Juin 2018 | Catégorie(s) : Auteurs invités

La serpe (Julliard, août 2017) : Un matin d’octobre 1941, dans un château, à Escoire près de Périgueux, Henri Girard appelle au secours : dans la nuit, son père, sa tante et la bonne ont été massacrés à coups de serpe. Dépensier, arrogant, violent, le jeune homme est l’unique héritier des victimes. Deux jours plus tôt, il a emprunté une serpe, l’arme du crime, aux voisins. Pourtant, au terme d’un procès retentissant (et trouble par certains aspects), il est acquitté et l’enquête abandonnée. Alors que l’opinion publique reste convaincue de sa culpabilité, Henri s’exile au Venezuela. Il rentre en France en 1950 avec le manuscrit du Salaire de la peur, écrit sous le pseudonyme de Georges Arnaud.
Le prix Femina 2017 a été attribué à Philippe Jaenada pour La serpe.