Le salon du Grand Périgueux
Header

Débats et Cafés Littéraires

 

SAMEDI 19 JUIN

14h30 – Pierre BIRBAUN et Alain QUELLA-VILLEGER

Animation Serge LA BARBERA

 

 

16h30 – David DUFRESNE et Pierre VERMEREN

 

 

 

         Animation Bernard COLLONGEON

 

 

 

DIMANCHE 21 JUIN

9h30 – PETIT-DÉJEUNER PUBLIC avec

 

 

Animation Christian LECOMTE

 

 

10h40 – Vincent MILLIOT et Vincent DENIS

Que font les historiens de la police?

Parler de la police est depuis longtemps un sujet sensible, peut-être plus encore de nos jours alors que s’affrontent dans l’actualité de multiples récits sur l’action policière. Beaucoup sont partiels et partiaux, liés à des entreprises communicationnelles, fictionnelles, corporatistes, dénonciatrices, militantes. Alors que les discours sur la police prolifèrent, les récits des historiens sont minoritaires et parfois difficilement audibles. Et paradoxalement dans un large public, l’histoire de la police est mal connue. Pourtant, le travail des historiens est susceptible d’offrir des clefs de compréhension, dépassionnées et non instrumentales, sur l’évolution en longue durée des rapports entre la société, l’État et sa police. En fouillant patiemment dans les archives, en se posant de nouvelles questions, ils reconstituent à la fois la formation progressive de groupes de professionnels de l’ordre public, brossent les attentes des populations à leur égard et dévoilent les multiples enjeux comme les difficultés de la construction de l’ordre public.

Vincent Denis est maître de conférences en histoire moderne à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, membre honoraire de l’Institut Universitaire de France. Ses recherches portent sur l’histoire sociale de l’État, les savoirs administratifs, la police, la mobilité et l’identification des personnes, dans la seconde modernité (1650-1789), la Révolution française et l’époque napoléonienne. Il a publié Une histoire de l’identité. France, 1715-1815 (Champ Vallon, 2008) et L’Histoire de l’identification des personnes Moyen Âge à nos jours (La Découverte, 2010, en collaboration avec Ilsen About). Il est un des co-auteurs de l’Histoire des polices, des guerres de religion à nos jours (Belin, 2020). Il prépare un ouvrage sur la police parisienne pendant la Révolution française.

Vincent Milliot est professeur d’histoire moderne à l’Université Paris 8. Ses travaux portent sur l’histoire des régulations sociales à l’époque moderne (1650-1789), sur l’histoire des savoirs et des pratiques administratives et des polices au Siècle des Lumières. Il a notamment publié aux éditions Champ Vallon, Un policier des Lumières. Mémoires de l’ancien lieutenant général de police Lenoir (2011) et « L’admirable police ». Tenir Paris au Siècle des Lumières (2016). Il vient de diriger l’Histoire des polices, des guerres de religion à nos jours (Belin, 2020)

Vincent Denis et Vincent Milliot sont tous deux commissaires scientifiques de l’exposition « La police des Lumières. Ordre et désordre dans les villes au XVIIIe siècle », organisée à Paris, aux Archives nationales (jusqu’au 29 juin 2020). 

Animation Michel COMBET

 

 

14h – PRÉSENTATION DE L’EXPOSITION


14h30 -Beata UMPYEYI-MAIRESSE

 

 

 

 

Animation : Véronique PANNETIER, psychanalyste

 

 

 

 

 

 

 

16h –

Échange animé par l’écrivain

 
Hervé LE CORRE