SERRE Pascal

Le papillon du Cannareggio (Les livres de l’ilot, mai 2017).

Encres de Chine (Les Livres de l’Îlot, 2016).

Né à Périgueux, Pascal Serre habite Chancelade.

 

SERS Caroline

Les belles espérances (Buchet-Chastel, mars 2019).

Mai 68. Pierre Bouillard, vingt-cinq ans, contemple le boulevard Saint-Germain dont les pavés servent de projectiles depuis plusieurs jours. Il ne sait que penser du chaos qui règne, à la différence de son frère jumeau, Fabrice, enchanté par le vent de liberté qui souffle. Tous deux viennent de commencer leur vie d’adulte, ont fait des premiers choix et des rencontres décisives. Tous deux essaient de résister à leur mère, tyrannique, qui incarne le monde d’hier, avec ses valeurs bourgeoises et ses jugements sans appel.   Ancré dans notre histoire récente -avec ses mutations, ses révolutions et ses lendemains qui chantent- Les Belles Espérances raconte les passions et l’évolution d’une famille française.

Caroline Sers est née à Tulle, en Corrèze, et vit dans le Gers.

 

SÉVERAC Benoît

Little sister (Syros 2016) – À partir de 12 ans –

C’est toujours dur d’apprendre qu’un de vos proches est devenu un djihadiste. C’est ce qui est arrivé à Léna Rodriguez : ça fait aujourd’hui quatre ans que son frère a sombré dans le terrorisme sans penser aux conséquences pour l’avenir de sa famille. Elle a dû déménager et changer de nom. Un jour, Léna est contactée par son frère qui souhaiterait la voir, pour finalement l’enlever…

Martin, élève de 5e au collège Michel de Montaigne

Professeur d’anglais à l’école vétérinaire de Toulouse, Benoît Séverac a plusieurs cordes à son arc. Auteur de littérature noire et policière pour la jeunesse et surtout pour les adultes, il est aussi nouvelliste et musicien.

SHEPARD Zoé

Maggie Exton (Stock, mars 2019).

« Quand la science et la technologie avancent à pas de géant, l’éthique et la politique rampent derrière. » Depuis des mois, Baltimore ne respire plus. Un serial killer assassine des femmes qu’il embaume, avant de les grimer en Grace Kelly. Tout s’emballe quand disparaît Maggie Exton, l’épouse du chef de cabinet adjoint de la Maison-Blanche. Ils seront trois à mener l’enquête : Thomas Lynch, un flic qui compense sa mauvaise humeur par une consommation excessive de donuts ; Jack Miller, un ex du FBI reconverti en détective privé ; Peter, un geek misanthrope à l’intelligence supérieure.

Aurélie Boullet alias Zoé Shepard est diplômée de l’Institut d’études politiques de Bordeaux Elle est administratrice territoriale.

SIMBERT Jahel


Ondes fugitives, voyages à travers l’histoire des Antilles de 1785 à 1882 (L’Harmattan 2013) : 1785...
Au fond de son Périgord natal, Jean-Baptiste est heureux, insouciant. Mais un drame brutal le propulse hors de son univers
familier. Les bas-fonds du port de Bordeaux, la traversée vers Saint-Domingue, la découverte de l'horreur indicible... Comment
s'adapte-t-il, quand la révolte gronde chez les nègres, au fond de chaque morne ? Et comment ses enfants, puis sa petitefille,
pourront-ils s'adapter pour survivre, en sautant d'île en île pendant les longs désordres de la Révolution et de l'Empire ?

SIMON Catherine

Mangées (Sabine Wespieser, janvier 2018) : C’est avec la mère Brazier qu’Étienne Augoyard commence son feuilleton sur les mères cuisinières pour Le Progrès de Lyon. Le journaliste a bien l’intention de tout révéler sur celle à qui le Michelin attribua trois étoiles dès 1933. Mais Monica Jaget, sa camarade photographe, ne l’entend pas de cette oreille : ils n’ont que dix jours pour boucler leur série d’articles… Au gré de leurs investigations s’écrit sous nos yeux la vie de ces femmes, pionnières en matière de cuisine, mais aussi d’émancipation féminine. Ces filles de ferme, travailleuses acharnées, ont témoigné d’une volonté de fer pour ouvrir leurs propres restaurants, à une époque où elles n’étaient pas censées disposer seules d’un compte en banque ni gérer un commerce.
Née dans la banlieue lyonnaise, Catherine Simon a fait des études de Lettres et une formation de journaliste à Bordeaux. Elle a longtemps été correspondante pour RFI et Le Monde, dont elle a été l’une des grands reporters pendant quinze ans.
Mangées est sélectionné pour le prix Augiéras 2019.

 

SIMON Sandrine-Marie

La musique de Rose (Éd. Utopique 2017-À partir de 6 ans).
Auteurs : Sandrine-Marie Simon, Didier Jean, Illustratrice : Elsa Oriol.

Milletache (Reines des Prés 2014 • À partir de 3 ans).

Dans le Limousin où elle habite, Sandrine-Marie Simon partage son temps entre l’animation d’ateliers d’éveil musical, l’enseignement et l’écriture.

SOMBRUN Martine

Le goût de la gentiane (La Veytizou, mars 2017).

Au hasard de l’annuaire (Les 2 encres 2013).

La maison aux deux visages (La Veytizou, 2013).

Martine Sombrun est née et habite à Périgueux.

SOUMY Jean-Guy

Le soldat fantôme (R. Laffont, mars 2016)

Les Alliés marchent sur Berlin. Dans leur sein, la 23e armée, dont personne ne doit connaître l’existence. Jeune scénariste, Steven sert dans cette 23e armée.
Hanna, elle, a fui Berlin quelques mois plus tôt. Après des semaines de traversée d’une Allemagne en pleine débâcle, elle arrive dans un village au bord du Rhin, chez son oncle médecin. Mais à l’approche des Américains, son oncle et sa tante sont arrêtés. Hanna se retrouve seule dans leur grande maison… C’est là qu’elle va rencontrer Steven, stationné dans la région. Entre eux c’est l’amour fou, immédiat, absolu…

Jean-Guy Soumy est né en Creuse. Il a été étudiant puis enseignant à Limoges.

Le soldat fantôme est sélectionné pour le Prix Augiéras 2017.

SYLVANDER Matthieu

Le plein de Blorg (Éd. L’École des loisirs 2018) (À partir de 8 ans) – Auteur : Matthieu Sylvander – Illustrateur : Perceval Barrier
Ninon est en vacances chez ses grands-parents quand, un jour, un vaisseau spatial atterrit devant la ferme : les Plutoniens cherchent du Blorg. Le problème, c’est que personne ne sait ce que c’est. L’autre problème, c’est qu’ils sont venus détruire la planète.
Il reste une heure avant la fin du monde.
Matthieu Sylvander est sismologue à Toulouse où il a passé sa thèse de doctorat en géophysique interne.
Son entrée en littérature de jeunesse est une histoire de famille puisqu’il a demandé à sa sœur, Marie Deparis, d’illustrer sa première histoire Les loups ne grimpent pas aux arbres.