CASTANER Béatrice

La femme-Maÿtio (Serge Safran, janvier 2020)

Il y a trente mille ans environ, Maÿtio, jeune femme du clan de Néandertal, est sauvée de la mort par une des trois divinités qui veillent sur son destin. Il ne lui reste plus que la nature et les animaux pour compagnons. Maÿtio jette alors son dévolu sur une belle pouliche. Mais, l’animal et son troupeau lui sont arrachés. Un jour, désespérée, elle se met à dessiner sur la paroi d’une grotte. Ce geste dont elle ne mesure pas la portée, s’avère être son premier pas comme arpenteuse dans la voie de l’art. Rejointe par les siens à chaque printemps, elle leur transmet sa découverte qui éveille en chacun d’eux la peur, la joie, la mélancolie et l’espoir.

Béatrice Castaner vit à Limoges. Elle est secrétaire générale du festival des Francophonies en Limousin.

CHATEAURAYNAUD Francis

Alerte et lanceur d’alerte (Que sais-je, août 2020)

L’expression « lanceur d’alerte » a été forgée en 1996 par Francis Chateauraynaud lui-même. A l’origine, elle était destinée à dépasser des notions trop réductrices: la prophétie, entachée d’irrationalité, l’alerte technique, résultant de protocoles, la dénonciation ou la révélation du scandale…Or, comment désigner les personnes ou les groupes qui, rompant le silence, passent à l’action pour signaler l’imminence ou la simple possibilité d’un enchaînement catastrophique? Depuis, la formule a fait florès. Francis Chateauraynaud saisit ici l’occasion d’en repréciser les contours. Un lanceur d’alerte ne devrait-il pas être celui dont l’alerte s’oriente vers un intérêt collectif, un bien commun, une valeur universalisable?

Francis Chateauraynaud est un sociologue français né en 1960 à Périgueux. Il est connu pour avoir créé la notion de lanceur d’alerte.

CHEBRET Sébastien

Jeunesse

Sera présent dans les classes le 18 juin et au Salon

Gare à tes noisettes (Mijade, 2020), à partir de 4 ans.

Quand les autres sont en danger, au lieu de se taire, il vaut mieux aider! Voici la leçon que va comprendre Écureuil. Quand il a vu le loup arriver dans les bois, il n’a prévenu personne car, il ne risquait rien. C’est bien connu, les loups ne mangent pas de noisettes. Mais quand le loup aura mangé tous les animaux des bois, il n’y aura plus personne pour aider Écureuil face au loup affamé.

Sébastien Chebret est un illustrateur touche-à-tout. Il mêle différentes techniques: peintures diverses et variées en passant par la gouache, l’acrylique, l’aquarelle; il aime travailler le collage (surtout à partir de papiers récupérés). Ses illustrations sont marquées par la présence grandissante de l’outil numérique.

CHEVÉ Joëlle

L’Élysée au féminin de la IIe à la Ve République (Le Rocher, septembre 2020)

Mêlant analyses historiques et anecdotes drôles, émouvantes et parfois tragiques, Joëlle Chevé retrace les destins exceptionnels des Premières dames sur plus de deux siècles. Theresa Tallien, Élise Thiers, Michelle Auriol, Yvonne de Gaulle, Danielle Mitterrand, Brigitte Macron…

Joëlle Chevé est historienne, journaliste pour la revue Historia et chroniqueuse pour l’émission Secrets d’Histoire.

COCULA Anne-Marie

La Dordogne dans la seconde guerre mondiale (Fanlac, avril 2020).

Depuis quelques décennies, l’histoire de la Seconde Guerre mondiale n’a cessé de s’approfondir avec de grands témoins et, plus récemment, grâce aux archives ouvertes sur ces années tragiques. Historiens et historiennes ont élaboré et écrit une histoire globale, comme il en existe peu pour les autres départements. Ici sont étudiés les événements, les engagements et les affrontements qui s’inscrivent en lettres de sang dans tant de vies et tant de lieux du département. Tout est abordé, la guerre, la Résistance, les contraintes politiques et économiques dues à l’occupation…Cet ouvrage a été réalisé en collaboration avec Bernard Lachaise                                  

Native de Périgueux, Anne-Marie Cocula était professeur d’histoire à l’université de Bordeaux. Elle a été vice-présidente du Conseil régional d’Aquitaine, en charge de l’éducation et de la culture.

COLIN Jean-Michel

Semi ne reviendra pas (Pictorus, janvier 2020).

Le quai de la gare de Neufchateau, un quart d’heure de vie vosgienne presque insouciante. Dialogue banal entre père et fils mais dialogue unique avant nuit et brouillard… Sémi ne reviendra pas de la Shoah. Un fils confronté à cet instant pour le restant de son existence… Au crépuscule d’une vie, Jean Michel Colin en écrit son aurore et sa construction intime. Au gré des questionnements aléatoires, les dialogues virtuels prennent corps : entre un fils et son père, entre un petit-fils et son grand-père …

Jean-Michel Colin a exercé la cardiologie pendant plus de trente ans en Dordogne. La retraite aidant, les liens forts maintenus avec la musique de jeunesse l’amènent à créer avec quelques amis un festival (MNOP) autour des musiques de La Nouvelle-Orléans.

COMMENGE Béatrice

Alger, rue des bananiers (Verdier, septembre 2020)

« Le hasard m’avait fait naître sur un morceau de territoire dont l’histoire pouvait s’inscrire entre deux dates: 1830-1962. Tel un corps, l’Algérie française était née, avait vécu, était morte. Le hasard m’avait fait naître sur les hauteurs de la Ville Blanche, dans une rue au joli nom: rue des Bananiers. Dans la douceur de sa lumière, j’avais appris les jeux et les rires, j’avais appris les différences, j’avais aimé l’école. Au soleil et le cinéma en matinée, j’avais découvert l’amitié et cultivé le goût du bonheur. »

Béatrice Commengé habite à Domme en Dordogne.

Alger, rue des bananiers est sélectionné pour le prix Augiéras 2021.

CORCIONE Gabriella

Jeunesse

L’imagier de la fête  (Les Petites Bulles, 2019), à partir de 3 ans.

Ce matin, petit Kangourou est sorti pour la première fois de la poche de sa Maman : ça y est, c’est officiel, il est enfin un grand ! Pour fêter ça, ses parents lui organisent une grande fête costumée avec tous ses copains et des tas de bonnes choses à manger. Au fil de la journée, petit kangourou s’entraîne beaucoup et apprend à marcher. L’occasion pour nous de découvrir le vocabulaire des boutiques, celui de la nourriture et de la fête.

Gabriella CORCIONE est née à Naples où elle à fait des études d’architecture. Elle vit et travaille à Paris. Fascinée par les illustrations, elle a eu envie et besoin de retourner au dessin. Elle utilise aquarelles, acryliques et collages mais aussi encre de Chine, pour explorer et exprimer son monde imaginaire peuplé d’animaux et de petits êtres bizarres et rigolos.

DABITCH Christophe

Le roi des Mapuches, T.1 (Futuropolis, 2021)

C’est l’histoire tragique d’un peuple, les Indiens Mapuche, dans les années 1860, qui vit sur les terres d’Araucanie et de Patagonie que les armées d’Argentine et du Chili veulent s’approprier. C’est l’histoire d’un homme, Antoine de Tounens, un modeste juriste de Périgueux, qui débarque au Chili, animé par une idée fixe: être roi, et qui le deviendra sous le nom d’Orélie-Antoine1er. Il créera le royaume indépendant Mapuche pour lutter contre cette colonisation. S’il est cru au Chili, on le moque en France. Cet ouvrage a été réalisé en collaboration avec Nicolas Dumontheuil.

Journaliste, scénariste et écrivain, Christophe Dabitch est né et vit à Bordeaux. Il a remporté le prix Augiéras en 2019 avec Azimut brutal.

DELPEUCH Régis

Jeunesse

Sera présent uniquement dans les classes le 4 juin (ses ouvrages seront disponibles au Salon).

Vous ne nous séparerez pas (Scrinéo, 2020),  à partir de 10 ans.

16 juillet 1942. Sarah Lichtsztejn-Montard et sa mère Maria sont arrêtées durant la rafle du Vél d’Hiv. Contre toute attente, elles arrivent à s’en échapper et se cachent des nazis pendant deux longues années sous une fausse identité…Jusqu’au 24 mai 1944, 7 heures. Deux jeunes policiers en civil, tête nue, les arrêtent dans la rue et leur tendent une lettre anonyme les dénonçant. Le cauchemar recommence! Et ce n’est pas près de s’arrêter puisqu’elles sont conduites dans l’enfer d’Auschwitz-Birkenau. Inspiré d’une histoire vraie, le récit poignant de deux survivantes plongées au cœur de l’enfer nazi.

Régis DELPEUCH voit le jour un 5 février (par très grand froid !) à Ladornac, au fin fond du Périgord noir. Instituteur pendant plus de 20 ans à Mérignac (en Gironde), il tombe (entre la cueillette des cèpes, la traque des truffes et l’élevage du foie gras) dans la marmite de l’édition pédagogique avant de plonger, un peu plus tard, dans le grand bain de la littérature jeunesse ! Il vit désormais en Belgique.