REVIRIEGO Bernard

Fusillés et morts au combat en Dordogne de Bernard REVIRIEGO (Secrets de Pays, sept 23).

Cette étude a pour ambition de recenser de manière exhaustive les victimes non déportées du département de la Dordogne. Toutes ont subi la répression exercée par les troupes allemandes d’occupation et leurs auxiliaires, mais aussi par les forces de Vichy et celles de la collaboration. Ils sont près de 1200 hommes et femmes, enfants et vieillards, résistants et civils, français et étrangers, Juifs et non-Juifs, a avoir été exécutés par fusillades, ou à avoir trouvé la mort au combat. N’oublions pas les aviateurs de la RAF tombés en mission, ni les otages arrêtés en Dordogne et exécutés au camp de Souge, au Mont-Valérien et à Limoges. Chacun d’eux est identifié et son parcours replacé dans un contexte historique.

Bernard Reviriego était attaché de conservation aux archives de la Dordogne.