WARD Philippe

Lasser, détective des dieux : trahisons en terres celtes (Critic, juin 2019) : 1938, Le Caire. Quand Gabian, le vieux loup de mer, propose à Lasser une enquête en Gaule dont il ne connaît ni la teneur ni le commanditaire, ce dernier se laisse convaincre malgré lui et décide de retourner dans le pays qui l’a vu naître… mais qu’il a fui quelques années plus tôt. Et s’il est devenu entre-temps le détective des dieux, ce retour aux sources n’en est pas moins compliqué pour Lasser. Très vite, il comprend qu’il va devoir replonger dans son passé, celui qui a vu la mort de ses parents, et affronter ses propres démons.
Philippe Ward est le nom de plume de Philippe Laguerre. Il est né à Bordeaux et vit à Pamiers.

 

WAROUX François

James Bond n’existe pas (Mareuil, mars 2017) : Officier traitant à la DGSE durant vingt ans, l’auteur lève le voile sur la réalité de ceux que l’on appelle les « espions ». Il révèle les méthodes de surveillance, les manipulations par les agents, les techniques de filature, le travail sous couverture, les méthodes de chantage. Il confie aussi les conflits moraux d’un homme des services secrets amené à faire taire sa conscience pour servir son pays.
François Waroux a été maire de Connezac, en Dordogne.

WILLERVAL Luc

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Luna (Les Mandarines, novembre 2018) : Luna n’a pas de frère et de sœur, sa mère est bloquée par la maladie, son père rentre tard et elle n’a pas vraiment d’ami(e). Pour rompre son isolement, elle reprend ses poupées et peluches et rejoue avec elles les moments importants de sa journée à l’école. Puis, une fois endormie, elle fantasme un dialogue avec sa mère qui viendrait près d’elle. Au fur et à mesure, on découvre que Luna est en souffrance. Elle a peur de perdre sa mère et régresse pour lutter à sa façon contre le temps qui passe. Ce faisant, elle est l’objet de moqueries incessantes de la part de ses camarades. On assiste à ses efforts pour faire cesser ces harcèlements.
Originaire du Pas-de-Calais, Luc Willerval vit désormais dans le Périgord.

WILLI Pierre

Les blondes amères (Fleur sauvage, sept. 2016)

Arthur Petiot, ex-flic reconverti auteur de polars sans succès, se retrouve confronté à l’animosité féroce de ses anciens collègues et aux mafias du sexe. Une jeune femme, vendue comme esclave, cherche à quitter le navire où on l’a embarquée de force, quitte à se noyer. Deux associés, tirant dans l’ombre des fils de marionnettes, ont imaginé une nouvelle forme de pouvoir : le sexe comme assassinat politique.

Pierre William-Louchet, plus connu sous le nom de Pierre Willi, a quitté le Nord pour s’installer en Dordogne.

WISSANG Gérard



Dans un monde mystérieux et étrange plus rien ne fonctionne comme avant. Lucas observe ce chaos en photographiant
ce qui l’entoure. Il croise Gaspard, un vieil ami…
Gérard WISSANG dit Monsieur PUZZLE est dessinateur et scénariste de BD. Il habite à Périgueux.
« C’était mieux après » (ARKA) est issu d’un long travail d’immersion dans la culture paysanne.
Nicolas LUX est co-auteur de cet ouvrage

ZAD

Paris-Paradis T3 (Utopique) – À partir de 8 ans –

Moussa a enfin atteint les rives de Paris-Paradis. Passée l’excitation des premiers jours, le jeune homme cache mal sa déception lorsqu’il découvre la vie misérable de ses cousins. Pourtant, notre héros ne se laisse pas abattre. Il se lève tôt pour travailler, et apprend à se méfier des hommes en uniforme. Car s’il est arrêté, sans papiers, c’est l’expulsion assurée. Heureusement, il retrouve Chloé, qui ne l’a pas oublié. « Là où on s’aime, il ne fait jamais nuit… »

Cet ouvrage, écrit par Didier Jean et ZAD, a été illustré par Bénédicte Nemo.

Il joue du piano, elle dessine. Ils sont auteurs, illustrateurs, éditeurs, solidement ancrés en Corrèze.

Leur devise : « Il faut créer pour sourire à la vie ».