SERS Caroline

Les belles espérances (Buchet-Chastel, mars 2019).

Mai 68. Pierre Bouillard, vingt-cinq ans, contemple le boulevard Saint-Germain dont les pavés servent de projectiles depuis plusieurs jours. Il ne sait que penser du chaos qui règne, à la différence de son frère jumeau, Fabrice, enchanté par le vent de liberté qui souffle. Tous deux viennent de commencer leur vie d’adulte, ont fait des premiers choix et des rencontres décisives. Tous deux essaient de résister à leur mère, tyrannique, qui incarne le monde d’hier, avec ses valeurs bourgeoises et ses jugements sans appel.   Ancré dans notre histoire récente -avec ses mutations, ses révolutions et ses lendemains qui chantent- Les Belles Espérances raconte les passions et l’évolution d’une famille française.

Caroline Sers est née à Tulle, en Corrèze, et vit dans le Gers.

Les belles espérances est sélectionné pour le prix Augiéras 2020.