BOUVIER, Nicolas

Etudiant à Périgueux. Scrupules (Précieuses écritures, 2012) : j’ai un noeud à l’estomac. A chaque rentrée, je suis stressé, car je ne connais personne et je vais devoir m’intégrer. S’intégrer. Difficile lorsque les gens regardent mon visage en premier. S’ils ont pitié de moi, ils me plaindront, sinon ils se moqueront. Après toutes ces considérations, je pars au lycée Albert Camus en bus. Après une quinzaine de minutes, j’y suis… Le lycée est immense.

BOUDOU, Dominique

Enseignant dans la banlieue bordelaise. Battre le corps (Le nouvel Athanor, 2013) :
Ma mémoire n’a plus de durée
Pour égrainer ton chemin
Mes mots ont du sable dans la bouche
Comment retrouver le commencement
De ton corps battu …

FOGLINO Bernard

Équinoxes (Buchet/Chastel, mars 2018) : Ils sont trois à revenir au pays, vingt-cinq ans après, pour quelques jours de vacances. Paul, Frankie et Mike. Et puis, il y a leur vieux pote Eddie, l’homme qui a choisi de ne jamais quitter la baie. Les marées d’équinoxe se préparent, ces grandes marées qui recouvrent l’horizon et parfois dévoilent d’étranges concrétions. Les dunes, elles, continuent leur imperceptible marche en avant, engloutissent le présent, régurgitent des passés qu’on croyait éteints. Était-ce vraiment une bonne idée, de revenir sur ce bord de mer, vingt-cinq ans après ?
Bernard Foglino est né à Bordeaux et vit à Paris.

AVON, Sophie

Journaliste à Sud-Ouest, critique de cinéma. Les amoureux (Mercure de France, 2012) : Sonia, à peine dix-huit ans, a quitté sa ville de Bordeaux pour suivre des cours de théâtre à Paris. C’est sur scène qu’elle veut s’épanouir. Lorsqu’elle rencontre Alexandre, elle prend immédiatement conscience de la fulgurance du sentiment qui l’assaille. Mais Alexandre et Sonia ne sont pas égaux devant l’amour : Alexandre est aussi attiré par les garçons. Les amoureux est sélectionné pour le prix Augiéras.

BÉLINGARD, Christian

 

Bella ciao (Sud-Ouest,  2021) 

Biographie d’Angelo Ricco, résistant du Périgord et du Sud-Ouest. En 1943, exilé pour échapper à Mussolini, il s’installe à Sarlande, village isolé du Périgord vert où il s’intègre dans l’un des premiers maquis de la région.
Longtemps journaliste à France 3, Christian Bélingard vit dans le Limousin, sa région natale.