Le salon du Grand Périgueux
Header

Débats et Cafés Littéraires

VENDREDI 23 JUIN

 

20 h :

Projection du film Carole Matthieu de Louis-Julien Petit (qui a aussi réalisé Discount, en 2014) au Multiplexe de Périgueux.

Carole Matthieu, diffusé sur Arte en novembre 2016, est sorti en salle le 7 décembre. Il est l’adaptation du roman Les Visages écrasés de Marin Ledun, livre plusieurs fois primé depuis sa sortie en 2011. Quant à Marin Ledun, il a participé à Livre en Fête 2016 et sera de nouveau parmi nous pour l’édition 2017.

« Médecin du travail dans une entreprise de télévente aux techniques managériales brutales, Carole Matthieu est témoin de la détresse des salariés harcelés. Bouleversée par leur sort, elle tente en vain d’alerter sa hiérarchie sur les conséquences de ces pratiques, qui ont déjà poussé un employé au suicide. C’est alors que Vincent, un employé dont elle suit depuis des années la descente aux enfers, la supplie de l’aider à en finir. Elle décide de contraindre les dirigeants à revoir leurs méthodes… »

Dans Carole Matthieu, dont Isabelle Adjani est productrice associée, elle campe ce personnage de médecin écartelé entre son travail et sa conscience, forte et fragile, perturbée et mystérieuse : « C’est le combat d’une femme qui va aller jusqu’à se sacrifier pour le bien-être des salariés qu’elle défend », a-t-elle déclaré à l’AFP.

La projection du film sera suivie d’un débat avec la participation de Marin Ledun (voir plus haut) et de Christine Charles, médecin du travail en Dordogne.

Dans Carole Matthieu, dont elle est productrice associée, Isabelle Adjani campe ce personnage de médecin écartelée entre son travail et sa conscience, forte et fragile, perturbée et mystérieuse : « C’est le combat d’une femme qui va aller jusqu’à se sacrifier pour le bien-être des salariés qu’elle défend », a-t-elle déclaré à l’AFP.

La projection du film sera suivie d’un débat avec la participation de Marin Ledun (voir plus haut) et de Christine Charles, médecin du travail en Dordogne.

Cette projection-rencontre vous est présentée en partenariat avec l’association Ciné-Cinéma de Périgueux.

logo cine cinema

 

SAMEDI 24 JUIN

14 h 30 – Hervé LE CORRE, Marin LEDUN et Louis SANDERS :

LE POLAR « RURAL »

Hervé LE CORRE a obtenu le prix Augiéras en 2012. Il vit à Bordeaux.

Son écriture, le choix de ses personnages, l’atmosphère de ses livres le placent parmi les auteurs les plus noirs du roman policier hexagonal. Ses romans ont été primés à de nombreuses reprises.

 

Marin LEDUN vit dans les Landes. Il a publié des essais, de nombreux romans noirs et écrit des pièces radiophoniques pour France Culture. Ses romans, plusieurs fois primés, évoquent les limites du progrès, la crise contemporaine et ses conséquences sociales.

 

 

 

Élie-Robert NICOUD a obtenu le prix Augiéras en 2015. Il vit du côté de Nontron. Sous son pseudonyme de Louis SANDERS, il reçoit le Grand Prix du Roman noir français du Festival du film de Cognac 2003 pour Passe-temps pour les âmes ignobles.

 

Animation Hervé LE CORRE

 

 16 h – Présentation de l’EXPOSITION Alain CARRIER.

Cette exposition est présentée en partenariat avec l’association des Amis d’Alain Carrier.

 

17 h – Catherine RABIER-DARNAUDET nous parle de l’écrivain bordelais Jean FORTON.

Catherine Rabier-Darnaudet est née en Gironde, mais vit sur la Côte Vermeille. Elle est une spécialiste de l’écrivain Jean Forton auquel elle a consacré une thèse de doctorat, un site Internet (https://jeanforton-catherinerabier.jimdo.com) et une postface de « La cendre aux yeux » (Éditions le Dilettante).

 Jean Forton est né à Bordeaux en 1930. À vingt ans, il fonde une petite revue littéraire, la Boîte à clous, au sommaire de laquelle se côtoient Mauriac, Cocteau, ou Raymond Guérin. Il s’essaye également à l’écriture en y publiant ses propres articles sur la littérature, la musique et le cinéma. En 1951, il ouvre une librairie à Bordeaux et publie un court roman chez Seghers, Le Terrain vague. Auteur de huit romans chez Gallimard entre 1954 et 1966, il frôle le prix Goncourt en 1960 avec L’Épingle du jeu, livre traitant du passage de l’enfance à l’adolescence, son sujet de prédilection. Mais sa carrière ne rencontrant pas le succès escompté et déçu par l’échec des Sables Mouvants en 1966, il décide brutalement de cesser de publier. Il meurt en 1982.

Présentation Jean-Louis GUERCHE

 

 

 

 DIMANCHE 25 JUIN

9 h 30 – PETIT-DÉJEUNER PUBLIC avec le groupe de l’Atelier Écriture de l’APF (Association des Paralysés de France) de Dordogne.

 

 Durant deux années, les participants aux ateliers d’écriture de l’Association des Paralysés de France de Dordogne ont ouvert une parenthèse écrite de deux heures tous les quinze jours et au fil des séances, répondant à des consignes tantôt formelles, tantôt complètement délirantes, ont joué et jonglé avec les mots, expérimentant des techniques, des procédés d’écriture dans un espace de convivialité, de tolérance et de respect mais aussi de grands fous-rires.

En est issu un recueil de textes, intitulé « DÉLIRES sous consignes » paru en mars 2017.

Les auteurs : Isabelle Bonneau, Ariane Mortaigne, Jérôme Méresse, Valérie Savignac, Nadine Beusse, Jacqueline Lavergne-Delmarthe, Nicole Walczak, Christine Grenen, Christian Villemaine.

Christine Ribeyreix, habitante de Champcevinel, anime ces ateliers avec beaucoup de professionnalisme, d’humanité et de bienveillance.

Présentation Christian LECOMTE

 

 

 

 10 h 30 – Pierre VERMEREN :

LE CHOC DES DÉCOLONISATIONS : DE LA GUERRE D’ALGÉRIE AUX PRINTEMPS ARABES

Professeur d’histoire (2012) à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Pierre VERMEREN est un spécialiste du monde arabe contemporain. Il habite Bordeaux.

 

Présentation Maria CARRIER

 

 

 

14 h – Philippe BOURET et Louise LAMBRICHS

QU’ESCAPADE ?

ET DE QUOI PARLE-T-ON QUAND ON PARLE DE « RÉEL » ?

Escapade est une longue conversation entre une écrivaine (Louise LAMBRICHS) et un psychanalyste (Philippe BOURET) ; s’y croisent plusieurs enjeux, dont « celui de penser la terreur actuelle, sans pour autant céder à la terreur de penser». Pourquoi la psychanalyse a-t-elle besoin de la littérature et, dans ce cas précis, réciproquement ?  Pour quoi faire ? Cette première dans le monde de l’édition ouvre aussi un débat trop longtemps resté en souffrance face à « une actualité qui dure ».

 

Louise LAMBRICHS est romancière et essayiste. Elle s’est illustrée dans le domaine de la réflexion sur la médecine et la maladie, puis s’est indignée lors de la guerre en ex-Yougoslavie contre la mauvaise gestion du conflit par les autorités internationales (ONU) et particulièrement françaises.

 

 

Philippe BOURET est psychanalyste à Brive la Gaillarde (Corrèze). Il est Membre de l’École de la Cause freudienne (ECF) et de l’Association mondiale de psychanalyse (AMP).

 

 

 

Présentation Véronique PANNETIER

 

 

 

 

15 h 30 – Hubert PROLONGEAU : COUVREZ CE SEIN…

Quand et pourquoi se met-on nu ? Du nu hédoniste, en quête de communion avec la nature, au nu du « message politique », l’exhibition du corps est rarement anodine. Qui ose se mettre à nu expose, dans un même mouvement, la pureté de sa démarche et la radicalité de sa détermination…

 

Hubert PROLONGEAU, né à Bordeaux, est un journaliste, essayiste et auteur français de romans policiers. Il signe des critiques littéraires pour divers journaux dont Télérama, Le Monde, Le Monde diplomatique, Libération, Le Magazine littéraire

Présentation Bernard COLLONGEON